Comment trouver son Ikigaï ou comment donner un sens à sa vie ?

Comment trouver son Ikigaï ou comment donner un sens à sa vie ?

L’Ikigaï est une philosophie de vie japonaise qui consiste à trouver un sens à notre vie, un équilibre, une raison de se lever le matin et d’être heureux d’accueillir chaque jour.

 

 

Ikigaï vient de ikiru, qui signifie “vivre” en japonais, et de kai, qui représente la “réalisation de ce que l’on espère“.

Cet état d’esprit datant du XIVe siècle expliquerait notamment la longévité exceptionnelle des habitants de l’île d’Okinawa, aussi surnommée “l’île des centenaires” : pour ces Japonais, trouver une bonne raison de se lever le matin est la clé de l’équilibre, associée à une cuisine saine et une activité physique quotidienne. L’Ikigaï se place ainsi au croisement de ce qui nous motive, notre moteur et notre idéal.

Un des pans de l’Ikigaï concerne la relation au travail. Les japonais ne sont pas attachés à la notion de “retraite” car ils considèrent le travail comme une potentielle source de plaisir et de développement personnel.

On trouve son Ikigaï en donnant la priorité à son épanouissement plutôt qu’au matériel. Comprendre quelle est sa raison de vivre revient à équilibrer sa vie personnelle et professionnelle, en acceptant l’idée d’éventuellement gagner moins pour consommer et vivre mieux.

L’Ikigaï serait la jonction et l’équilibre entre quatre composantes :

  • ce que j’aime faire,
  • ce dans quoi je suis doué,
  • ce dont le monde a besoin,
  • ce pour quoi je peux être payé.

En France, nous donnons beaucoup d’importance à la quatrième composante : ce pour quoi je peux être payé. Or, l’Ikigaï est une question d’équilibre. Si une composante est privilégiée par rapport aux autres, alors il n’y a pas équilibre, et donc il n’y a pas Ikigaï.

Bien qu’un Ikigaï puisse être réalisé en poursuivant un but spécifique, une ambition ou un rêve, vous pouvez trouver votre Ikigaï dans des activités plus simples. Par exemple, certains le trouvent en s’occupant de leur famille. D’autres en pratiquant un sport ou un art. Il n’y a pas un Ikigaï meilleur qu’un autre. 

Le principe fondamental d’un véritable Ikigaï est qu’il vous aide à développer votre potentiel et enrichit votre propre vie. Mais il améliore aussi la vie de votre entourage. Il s’agit donc de trouver quelque chose que nous aimons faire en développant nos talents tout en apportant de la valeur aux autres.

Prenez 5 minutes pour dessiner votre propre version des cercles du symbole Ikigaï.

 

Ikigai

1. Qu’aimez-vous faire dans la vie ?

Faites la liste de tout ce qui vous donne de la joie au quotidien, sans restriction. Vous pouvez aussi vous demander de qui vous êtes généralement envieux et pourquoi. Les spécialistes de l’Ikigaï l’affirment : trouver sa voie est un cheminement qui s’effectue parfois dans la douleur en passant par des sentiments de frustration, de colère ou autre, qui peuvent être désagréables dans un premier temps, mais salutaires pour entamer le changement.

2. Quels sont vos talents ?

Vous n’y pensez peut-être pas toujours consciemment mais il y a certainement de nombreuses choses pour lesquelles on vous complimente : cuisine, sport, dessin, musique… Cela peut être aussi pour vos qualités humaines : écoute, patience, bienveillance ou encore altruisme. Repérez les domaines dans lesquels vous avez des aptitudes spécifiques.

* Intersection PASSION : Au croisement de ce que tu aimes et de ce pour quoi tu es doué, tu identifieras tes passions : remplis l’intersection « passion » en recoupant les informations des cercles 1 et 2.

3. Qu’est-ce qui peut vous apporter un revenu ?

Il est intéressant de faire ici le point sur vos compétences professionnelles. À l’heure actuelle, quelles sont vos missions au quotidien ? Pourquoi vous rémunère-t-on ? Quels sont les autres services pour lesquels vous pourriez prétendre être payé ?

* Intersection PROFESSION : Au croisement de ce pour quoi tu es doué et ce pour quoi tu pourrais être payé, tu exerces une profession : remplis l’intersection « profession » en recoupant les informations des cercles 2 et 3.

4. De quoi le monde a-t-il besoin ?

Trouver sa raison de vivre implique d’être également en accord avec son environnement et le monde qui nous entoure. Y a-t-il des causes qui vous touchent ? Des choses que vous aimeriez changer ou auxquelles vous aimeriez prendre part ?

* Intersection MISSION : Au croisement de ce pour quoi tu pourrais être payé et ce dont le monde a besoin, tu identifieras ta mission : remplis l’intersection « mission » en recoupant les informations des cercles 3 et 4.

* Intersection VOCATION : Au croisement de ce dont le monde a besoin et ce que tu aimes, tu identifieras ta vocation : remplis l’intersection « vocation » en recoupant les informations des cercles 4 et 1.

La situation qui vous épanouira le plus est donc celle qui fera le lien entre ces quatre axes, à l’intersection entre passion, profession, mission et vocation.

 

MOTS CLÉS : #Vocation #TrouverSaVoie #épanouissement #Alignement #Multipotentiel #Multipotentialite #Reconversion #ReconversionProfessionnelle

PERSONNES : @vivez_mieux @VeilleSante @AurelieDelaunay

TAGS : Projet professionel, développement personnel cest quoi, développement personnel exercices, ma vie na pas de sens, bien etre social, bien etre universel, bien être au travail et performance, trouver sa voie ikigai, bien être mental, exécuter sa mission de vie, changer de carrière à 40 ans, happiness management, séance coaching de vie, ikigai test, ikigai test gratuit, comment trouver du sens à sa vie, trouver sa raison dêtre, retrouver le bien être intérieur, marque employeur

Publié sur Facebook et Linkedin

Liens :

envoyer la réponse

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

articles similaires