L' engouement pour les jardins familiaux

L' engouement pour les jardins familiaux

Depuis quelques années, les jardins familiaux ou jardins ouvriers connaissent un regain de succès sur l’ensemble du territoire français. Instaurés à la fin du dix-neuvième siècle afin d’améliorer le quotidien des ouvriers, ils séduisent désormais de plus en plus de jardiniers, venus de tout horizon. Illustration : Hervé Duphot ; "Le Jardin de Rose".

 

 

Les jardins ouvriers sont de petites parcelles de terrains, de cent à cinq cents mètres carrés. Mis à la disposition des citoyens par les municipalités, moyennant une petite participation financière annuelle, ces jardins sont gérés par des associations de loi 1901, donc à but non lucratif. Ces jardins se destinent principalement à la culture potagère, mais aussi au bricolage, aux loisirs et parfois même à l’élevage de quelques animaux de ferme. Les terrains sont privatifs et séparés les uns des autres par des grillages, ainsi chacun peut profiter de son jardin comme il l’entend tout en respectant le règlement imposé par la collectivité. Véritables espaces de plaisir et de liberté, les jardins ouvriers sont très demandés, et les listes d’attente ne cessent de s’allonger avec un délai moyen de deux ans.

 

1-